Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/11/2009

Et Michelito débuta à 11 ans en novillada piquée

Voilà, c'est fait, et l'événement devrait trouver sa place dans un Guiness book tauromachique. Le jeune Franco-Mexicain Michelito, fils du matador Michel Lagravère, a débuté en novillada piquée à l'âge de 11 ans. Et il ne semble pas y avoir de précédent. Ca s'est plutôt mal passé, enfin, plutôt mal terminé, au moment de vérité ce qui est tout sauf un hasard : voltereta, avis, multiples échecs avec les épées, secours d'un compagnon de paseo, infirmerie, etc.

Sans rentrer dans un débat éthique ou moraliste sur le fait de donner la mort à 11 ans, et en restant sur des considérations pratiques, pragmatiques ou tauromachiques, ces deux réflexions : est-on physiquement apte à cet âge-là à estoquer ce type d'animal, un tel bétail ? Vu le physique, la morphologie du nino, et même si le bétail avait justement était précautioneusement choisi, on peut se poser la question. Et se dire qu'attendre un ou deux ans de plus, même s'il a suffisamment de bouteille cape, banderilles ou muleta en main, n'aurait pas forcément été un luxe. Et encore, la façon dont ce novillo a "pesé" sur ce gamin, même s'il excella à la muleta, a dû aussi jouer sur l'état de sa forme physique au moment de se profiler avec l'épée.

Deuxième point, purement subjectif celui-là : j'ai vu Michelito à Arles, en exhibition, devant deux erales lors de la dernière feria du Riz. J'ai eu aussi la chance, il y a quelques années de cela, d'être sur les gradins des arènes de Nîmes pour assister aux premiers pas du Juli dans le théâtre de sa future alternative  et dans le cadre d'une non piquée. Il devait avoir douze ou treize ans, et l'effet de sidération qu'il produisit ce matin-là était à des années lumières de l'impact de Michelito. El Juli figura, il était déjà, c'est dire. Michelito en est loin, très loin. Pas du Juli d'aujourd'hui mais du Juli de ce matin là. Ca ne se discute même pas et c'est le contraire qui serait anormal.

Les commentaires sont fermés.