Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/11/2009

En attendant Nîmes, Casas fait la course en tête à Valence

 L'imprésario nîmois Simon Casas  pourrait devenir bientôt le gestionnaire des arènes de Valence, une des plus importantes plazas de première catégorie en Espagne
   Les sites taurins spécialisés espagnols s'accordaient hier pour dire que Simon  Casas "est en tête à Valence", au sujet du concours organisé pour la gestion des ces arènes et dont le résultat est attendu sous peu. Effectivement, "je suis en tête et je pense que je vais gagner", a confirmé  le Nîmois à l'AFP, soulignant l'importance de la place de Valence, qui accueille la première grande Feria au début de la saison tauromachique en Espagne.
    L'imprésario français dirige déjà les arènes de Nîmes (sud de la France), pour lesquelles il est actuellement candidat à sa propre succession,  et d'Alicante (sud-est de l'Espagne), étant par ailleurs associé à la gestion de celles de Malaga (sud) et de Mont-de-Marsan (sud-ouest de la France). Il soulignait  encore qu'en cas de succès à Valence, ce serait la première fois qu'un groupe à intérêts majoritaires français, Simon Casas Productions, deviendrait gestionnaire d'une grande arène espagnole.
    Sa possible victoire a suscité une virulente réaction de l'actuelle entreprise gestionnaire, Serolo, laquelle dans une page de publicité publiée
jeudi par le quotidien ABC s'élève à l'avance contre l'arrivée à Valence de responsables venus "de Madrid ou de France".
    L'entreprise gestionnaire des arènes de Madrid, Taurodelta, est aussi en compétition pour Valence. Casas vise également à terme les prestigieuses arènes madrilènes de Las Ventas.

Les commentaires sont fermés.