Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/12/2009

Le ciel se couvre en Catalogne

L'Agence France Presse (AFP) a annoncé aujourd'hui à midi que le Parlement de Catalogne a donc ouvert la voie ce vendredi à une possible interdiction des corridas. Les parlementaires catalans ont accepté de débattre en 2010 d'une "Initiative législative populaire" (ILP) ayant recueilli plus de 180 000 signatures et qui réclame l'interdiction des combats taurins en Catalogne. Ils ont approuvé l'examen de l'ILP par 67 voix pour, 59 contre et 5 abstentions. Il s'agit là de la première étape d'un processus législatif à l'issue duquel la Catalogne pourrait devenir la première région d'Espagne, en dehors des Iles Canaries, à interdire la tauromachie.
    L'initiative réclame une révision de la loi catalane de protection des animaux, qui interdit actuellement de tuer ou de maltraiter des animaux lors de spectacles publics, à l'exception des courses de taureaux. Rappelons que seule la ville de Barcelone organise des corridas en Espagne. 
    Selon l'AFP, le ganadero  Victorino Martin a qualifié vendredi la décision du parlement catalan "d'erreur très grave" en
faveur d'une "minorité" qui rejette les corridas. Pedro Baldana, propriétaire de la Monumental de Barcelone, a estimé pour sa part qu'il s'agissait d'une "atteinte à la liberté"  de ceux qui aiment les corridas.
    En France, où ce débat est prticulièrement suivi dans les régons de tradition, plusieurs voix se sont élevées contre cette initiative, dont celles de nombreux parlementaires. Le plus emblématique représentant de la tauromachie française, Sébastien Castella, s'est exprimé sur le sujet, demandant "le respect et la liberté pour la fiesta de toros et les Catalans qui aiment les spectacles taurins". Une déclaration prononcée alors qu'il recevait à Madrid le prix ABC du meilleur torero 2009.

Les commentaires sont fermés.