Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/01/2010

Juli en vedette à Arles

El Juli sera la grande vedette de la feria d'Arles dont Luc Jalabert annonce les cartels en ce moment même. Il sera à l'affiche de l'ouverture et de la fermeture du cycle de Pâques dont nous vous dévoilons ici l'intégralité de la programmation.

Vendredi 2 avril : en matinée, novillada non piquée de Piedras Rojas pour Mateo Julián, Borja Jiménez, José Mari, Verónica Rodríguez, El Tolosa et Mojales Balti. L'après-midi, toros de Garcigrande pour El Juli, Sebastián Castella et Marco Leal, qui prendra l'alternative.

Sámedi 3 : novillada matinale de Blohorn pour Patrick Olivier, Thomas Jouber et Juan del Álamo. L'après-midi, corrida concours avec des toros de La Quinta, Prieto de la Cal, Samuel Flores, María Luisa Domínguez Pérez de Vargas, Dolores Aguirre et Flor de Jara pour Uceda Leal, Javier Valverde y Luis Bolívar.

Dimanche 4 : le matin, corrida d'Ana Romero pour Antonio Ferrera, Joselito Adame et Román Pérez.  L'après-midi, toros de Miura pour Juan José Padilla, Rafaelillo y Mehdi Savalli.

- Lundi 5 : en matinée, corrida équestre de Fermín Bohórquez pour Fermín Bohórquez, Hermoso de Mendoza et Andy Cartagena. L'après-midi, toros de Puerto de San Lorenzo pour El Juli, Juan Bautista y Matías Tejela.

26/01/2010

Grandes manoeuvres

Les grandes manoeuvres pour la temporada européenne 2010 ont fait plus que commencer, elles commencer à donner des cartels concrets. Celui du  jeudi 3 juin prochain à Madrid avec Tomas et Castella opposés sous le regard d'El Fundi et avec des toros de Victoriano del Rio a déjà causé quelques émois sur la planète toros et quelques feuilletages fébriles d'agendas. On va continuer à suivre ça avec attention, mais il se profile déjà une deuxième date madrilène pour Tomas, et Ponce pour ses vingts ans d'alternative devrait en décrocher trois chez lui à Valence. Où Simon Casas mitonne une feria de feu nous semble-t-il. Là encore, plus d'infos prochainement.

Enfin, rappelons que deux solos d'envergure sont déjà signés. Celui (gonflé) de Daniel Luque à Madrid et celui (révélé ici-même en exclusivité) de Castella à Nîmes, au bénéfice des victimes du tremblement de terre d'Haïti, le jeudi de l'Ascension, certainement devant six toros issus de six élevage distincts.

21/01/2010

Arles 2010 : alternative de luxe pour Leal

En pleine période de tractations pour l'élaboration des cartels des premières grandes ferias de France et d'Espagne, les médias taurins rivalisent de pronostics divers et variés. A la lectures de certains sites spécialisés, il faut ainsi  savoir trier le bon grain de l'ivraie, en allant vérifier à la source par exemple. Ce que s'honore de faire aujourd'hui Midi Libre où l'on apprend que les indiscrétions entourant  les cartels d'Arles 2010 ont été "qualifiées de prématurées par Luc Jalabert qui confirme toutefois quelques cartels. Un des plus attractifs est celui qui ouvrira le cycle pascal, vendredi 2 avril, El Juli et Sébastien Castella étant réunis autour de Marco Leal qui prendra l'alternative (toros de Garcigrande). Confirmés aussi trois autres élevages retenus : Puerto de San Lorenzo, Ana Romero et Miura. De même la corrida-concours : toros de La Quinta, Prieto de la Cal, Samuel Flores, María  Luisa Domínguez, Dolores Aguirre et Rehuelga pour Uceda Leal, Luis Bolivar et Javier Valverde, à une date qui ne serait pas le lundi annoncé" ajoute encore Midi Libre.

 On saura tout le samedi 30 janvier et vous serez évidemment les premiers informés. 

 

18/01/2010

Castella en solo pour Haïti

C'est une exclusivité Midi Libre et Toros Blog que nous vous dévoilons là : Sébastien Castella affrontera en effet six toros en solo le jeudi 13 mai, pour une corrida d'ores et déjà événementielle organisée le jour de l’Ascension dans les arènes de Nîmes. Une corrida pour laquelle il se produira évidemment sans percevoir de cachet et dont l’intégralité de la recette sera reversée aux sinistrés du drame d’Haïti.
C’est Simon Casas, tout juste reconduit à la tête de ces arènes pour leur programmation tauromachique, et organisateur de cette course qui devrait afficher un beau "no hay billetes" (on parie ?) qui révélait hier cette information : "C’est un très beau geste de Sébastien. Plein d’artistes donnent de l’argent pour Hâïti. Lui, il donne de l’argent mais en plus, pour ça, il se joue la peau. Et bien sûr, nous travaillerons tous gratuitement ce jour-là, toutes les recettes, directes et indirectes, seront versées à une organisation que choisira Sébastien" nous affirmait-il enthousiaste.

La cause est noble, le geste ne manque pas de panache et la corrida dite de l'Ascension, jadis inventée par Simon Casas puis disparue mais restée dans les mémoires pour une après-midi inoubliable (le mana a mano Jesulin-Juli sous un déluge d'apocalypse), fête son grand retour avec le  premier grand rendez-vous annoncés de la temporada européenne. Et il n'est pas anodin, ni neutre, que cet événement tienne en Castella son protagoniste principal et dans les arènes de Nîmes son écrin rêvé. 

12/01/2010

Casas reconduit à Nîmes

Simon Casas a donc été finalement désigné par les élus nîmois pour diriger à nouveau la programmation tauromachique des arènes de Nîmes pendant les cinq prochaines années. Dans une longue intrview publiée hier par l'édition nîmoise de Midi Libre. il se dit pas étonné par le choix de la ville de Nîmes : "C'est une bonne chose qui n'a pas lieu de m'étonner. Je ne vois pas pourquoi je ne serai pas prophète en mon pays. Puisque dans mon domaine, la tauromachie, je suis prophète sur l'ensemble du monde taurin international. Je viens de décrocher les arènes de Valence, troisième arène d'Espagne et suis le deuxième groupe mondial de tauromachie. Il eut été paradoxal que je n'ai pas eu les moyens professionnels d'être concurrentiel et de gagner le concours pour les arènes de Nîmes. D'autant que je les gère au plus haut niveau de réussite depuis de nombreuses années" affirme-t-il.
Dans cet entretien, on apprend également que la temporada nîmoise 2010 devrait être marquée par le retour de la corrida de l'Ascension, voulue jadis par ce même Simon Casas, auréolée d'une date inoubliable (le mano a mano Jesulin-Julin sous un déluge d'apocalypse) et abandonnée depuis. Pour finir sur les informations liées à l'actualité de Simon Casas (qui boucle aussi en ce moment les cartels des arènes de Valence (son autre prise de guerre de l'hiver, donc), signalons qu'il apoderera cette année le jeune Thomas Duffau, toujours suivi au quoitdien par Richard Milian.

09/01/2010

Castella, un indulto à Manizales

Grande après-midi de toros à Manizales à l'issue de laquelle Sébastien Castella (deux oreilles symboliques et oreille) et El Juli (trois oreilles) sont sortis en triomphe en compagnie du fils de César Rincon propriétaire de l'élevage de Las Ventas. Le Biterrois a donc obtenu que l'on laisse la vie sauve à son première adversaire dans une ambiance de gala.

Il s'agissait aussi de la course d'alternative de Juan Solanilla, qui risque de ne pas oublier sa première corrida de toros en compagnie de ces deux monstres. Qui sont déjà au plus haut en ce début d'année, fracassent à peu près toutes les grandes portes des arènes sud-américaines où il sont engagés et promettent un sacré duel en France et en Espagne en 2010. On a hâte d'y être.

04/01/2010

Castella pour commencer

On commence 2010 comme on a terminé 2009. Avec Sébastien Castella. Pour annoncer son inclusion au cartel de dimanche dans le cadre de la Temporada Grande des arènes de Mexico. Le Biterrois alternera avec Rafael Ortega et Fermin Spinola, devant une corrida de Teofilo Gomez.

Par ailleurs, le Français vient de se voir décerner le prix de la meilleure faena de la feria de Cali dont le Juli a été déclaré triomphateur.