Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/04/2010

El Juli frappe un grand coup

"Le roi par la porte du prince" titrent depuis hier divers médias espagnols, adoubant ainsi le Juli en toute légitimité après son triomphe d'hier soir à Séville. Trois oreilles (une avec deux vueltas à la clé alors que toute l'arène avait exigé la deuxième, puis deux) coupées dans le temple de la Maestranza, en feria, en s'imposant implacablement dans le plus luxueux des cartels (il alternait quand même avec Castella et Perera, il est vrai moins choyé que lui par le sorteo, mais bon...), El Juli a frappé le premier grand coup de la saison dont il se présente comme le patron sans égal. Confirmant ainsi ce qu'il avait laissé entrevoir tout l'hiver en Amérique du sud, ou dès le début de cette temporada européenne, lors des premiers grands rendez-vous, à Valence (quatre oreilles le jour du mano a mano avec Ponce) ou à Arles (trois trophées face à un Castella reparti là aussi bredouille).

 A force, c'est tout sauf un hasard, et Castella est un bon baroimètre pour le Juli. Quand il s'impose aussi totalement face à lui c'est qu'il est très, très haut car sinon, le Biterrois reste peut-être le torero qui lui donne le plus de fil à retordre dans leurs confrontations directes. Là, indéniablement, le maître, depuis quelques mois, c'est le Juli.

Les commentaires sont fermés.