Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/05/2010

Aparicio, de la lumière à l'ombre

Hier à Nîmes, pendant que faute de combattants (les toros de José Vazquez), les arènes tombaient dans une douce somnolence malgré les effeots de Juan Bautista, Matias Tejela et Arturo Macias (six fois silence...), un drame se nouait à Madrid. Dont Julio Aparicio fut la victime, frappé par un terrible coup de corne donné par le premier toro de la course, un Juan Pedro Domecq qui le ceuillit sous la machoire, la corne resortant par la bouche.

Images pénibles, littéralement insoutenables et qui, aussitôt connues, ont plongé dans la détresse tous ceux qui avaient assisté jeudi à ce qui était peut-être la plus belle après-midi d'Aparicio depuis son retour en piste qui date déjà de quelques années. Tristesse insondable.

Les commentaires sont fermés.