Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/05/2010

Juli et Luque triomphent, et Aparicio...

Ce matin, El Juli, puissant, compétiteur et dominateur a à nouveau triomphé (trois oreilles) lors de la corrida de Garcigrande qui ouvrait la journée aux arènes de Nîmes. POnce, le plus mal servi est reparti breouille, avec que Luque s'est affirmé comme le vainqueur au score (quatre oreilles). Un succès dont il avait grand besoin après un début de saison qui tournait au fiasco. D'une douceur maginfique à la cape, il reste peut-être moins convaincant à la muleta, sa séquence dite de la "luquesina" (des enchaînements virtuoses de changements de main) perdant quand même de son impact à force de visions répétées. Mais bon... le public a apprécié et les arènes étaient archi-combles sous un soleil ardent.

Tout irait pour le mieux au monde dans cette feria de Nîmes si ce n'était l'effroi qui saisit chacun à l'évocation des images terribles de la blessure de Julio Aparicio. Ce matin, Simon Casas, son apoderado, nous donnait heureusement des nouvelles rassurantes après avoir eu un membre de sa famille au téléphone : opéré pendant huit heures dans un service spécialisé dans la chirurgie maxilo-faciale, son état n'inspirait plus d'inquiétude. Le travail de chirurgie dentaire avait été effectué et son palais était protégé par une plaque permettant toute cicatrisation. Placé sous respiration articificielle, il a pu, à son réveil, normal, communiquer avec  ses proches par écrit. Il a d'abord demandé pourquoi il ne pouvait pas parler. Rassré, sa seconde fut pour savoir comment avait été le deuxième toro de Juan Pedro Domecq qu'il aurait dû affronter. Un torero.

Les commentaires sont fermés.