Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/08/2010

Un samedi sur la planète des toros

Un samedi sur la planète des toros, hier donc, comme un instantané de l'état de forme du plateau actuel et des multiples visages de la tauromachie en général.

Le Cid qui indulte un toro de Marca à San Sebastian de Los Reyes, voilà un indicateur supplémentaire sur le sitio retrouvé d'un torero longtemps au fond du trou. Le Fandi qui coupe six oreilles à Almeria en solo et qui pique son dernier toro ? Ce garçon continue à autant enthousiasmer les arènes de seconde et troisième catégorie de l'autre côté des Pyrénées qu'il indiffère dans nos contrées. Pendant ce temps, Manzanares torée comme un Dieu à Linares et Juli fracasse la grande porte à Alcala de Henares. Là non plus pas de surprise, tant ces deux toreros survolent la saison depuis plusieurs semaines, le Juli restant cependant intouchable.

Une autre constante du moment réside en la dangerosité de cet été. La preuve en trois nouveaux exemples hier. Ivan Fandino et son banderillero Mario Romero ont ainsi été tous deux la victime d'un même toro du Puerto de San Lorenzo, lors d'une corrida très dure dans les arènes de Bilbao. Au cours de laquelle Ponce a tiré son épingle du jeu et coupé une oreille. Quant à Antonio Ferrera, c'est un toro d'Ana Romero qui lui a infligé deux coups de cornes (deux de plus pour ce garçon que les toros n'auront décidément pes épargné) à Calahorra.

Du sang et des larmes, du soleil et de la poussière, la souffrance et le triomphe, c'était, sans souci d'exhaustivité, un simple samedi sur la planète des toros

Les commentaires sont fermés.