Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/10/2010

Culture

Ainsi donc, la tauromachie en Espagne ne sera plus placée sous la tutelle du ministère de l'Intérieur mais s'avérera désormais chapeauté par le ministère de la culture. De là à y voir une compensation lâchée aux aficionados meurtris par la récente actualité catalane, il n'y a qu'un pas que beaucoup franchissent déjà. De là à penser que le vote du Parlement catalan puisse être remis en cause il y a quand même un monde. Car les raisons politiques qui ont permis l'interdiction de la corrida en Catalogne resteraient aux moins aussi incontournable si le débat devait renaître. On peut ainsi penser le "combat catalan" définitivement perdu (mais ces causes-là, au pays de Cervantes...) ce qui pourrait aussi permettre de mieux se concentrer sur la défense de la tauromachie partout où elle est encore autorisée tout en étant parfois menacée.

Est-ce que le fait de voir la Fiesta brava désormais abritée sous le giron de la Culture va y aider ou pas, ceci est une autre histoire, aux réponses pas forcément évidentes. Sur le plan du symbole, ici, on aura cependant du mal à réprouver la démarche. Car ça fait déjà quelques années que Midi Libre a fait migrer la tauromachie vers ses pages consacrées à la culture. Sa place est là, indéniablement.

Les commentaires sont fermés.