Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2011

Vuelta pour Bautista à Mexico

De l'avis général des commentateurs, Juan Bautista a signé hier les meilleurs moments de la corrida de Villacarmela organisée dans les arènes de Mexico. Ovationné à l'issue de son premier combat,il a effectué une vuelta après le second sous les applaudissements des 4 500 spectateurs présents, bien modeste chambrée pour la Monumental. Ses compagnos de cartel, les Mexicains Lopez Rivera et Aldo Orozco, n'ont écouté que le silence.

26/02/2011

Les cartels d'Alès

On connaît les cartels de la feria d'Alès édition 2011. Le samedi 4 juin, sera ainsi proposée aux aficionados cévenols une corrida de Hoyo de la Gitana pour El Fundi, Sergio Aguilar et Julien Miletto. Le Lendemain, la journée débutera avec une course équestre pour Alvaro Montes, Sergio Galan et Roberto Armendariz (toros de Fano) et se poursuivra avec une corrida de Baltasar Iban pour le trio Ivan Fandino, Alberto Aguilar et Roman Perez.

24/02/2011

Bautista dimanche à Mexico

Juan Bautista, après avoir laissé une très bonne impression le 14 février dernier dans les arènes de Mexico, revient dans la Monumental ce dimanche. L'Arlésien alternera avec les toreros mexicains Oscar Lopez Rivera et Aldo Orozco, devant des toros de La Punta.

22/02/2011

Les cartels de Castella et Bautista à Séville

Selon les informations divulguées sur des sites espagnols, Sébastien Castella foulera deux fois cette année le sable de la Maestranza. Il y défilera d'abord lors du paseo du 6 mai aux côtés de Manzanares et Talavante avant d'affonter des toros de Jandilla.  Il y renviendra en septembre pour une corrida de Torrealta au cours de laquelle il alternera avec le Cid et Perera.

Quant à Juan Bautista, il a été programmé à l'affiche du 23 juin pendant le Corpus, pour une course de Carmen Segovia, avec Uceda Leal et césar Jimenez.

16/02/2011

Le duende

Dans son édition datée du dimanche 12 / lundi 13 février, le quotidien "Le Monde", dans le cadre de sa rubrique hebdomadaire "Au concert avec", donnait la parole au comédien François Marthouret qui expliquait pourquoi il s'apprêtait à aller écouter la chanteuse flamenca Carmen Linares à la salle Pleyel à Paris. L'occasion pour cet immense acteur (et réalisateur) d'évoquer avec sensibilité le duende, cette insoupçonnable légèreté et grâce que peut connaître l'acteur et l'interprète, qu'il joue, chante ou torée. Rien d'étonnant de la part de cet aficionado fin et averti, que l'on croise régulièrement dans les arènes. Caubère, Podalydès, mais aussi Arditi, Clavier, Chéreau ou Jugnot et tant d'autres, et Marthouret donc, autant d'artistes qui ont commencé par la scène, viennent du théâtre, des planches, de la confrontation avec le public. Pas étonnant qu'ils se retrouvent dans la tauromachie dont ils parlent tous, aussi différents soient-ils, avec tact, humanité et sentiment.

Dans le même ordre d'idée, c'est en lisant... "L'Equipe", la semaine dernière, que nous avons pu aussi découvrira une parole intelligente et curieuse sur la tauromachie. Il s'agissait de celle du footballeur et milieu de terrain brésilien des Girondins de Bordeaux Fernando, qui avouait sa passion pour la chose taurine, révélée depuis qu'il est en France et à l'occasion d'une feria de Mont-de-Marsan. Et d'évoquer également son amitié avec le torero du sud-ouest Julien Lescarret. On a bien aimé, avec Fernando comme avec Marthouret.

13/02/2011

Fracture de la clavicule pour Castella

Sébastien Castella a été victime d'une fracture de la clavicule gauche hier dans les arènes de Medellin. Une blessure survenue après avoir été soulevé alors qu'il estoquait son premier adversaire, un toro de César Rincon. Le Biterrois (qui a par ailleurs coupé la seule oreille de la course) sera très rapidement opéré au centre hospitalier Pablo Tobon Uribe de Medellin et devra probablement observer une période de six semaines de convalescence. Une vrai tuile pour le torero français qui préparait idéalement la temporada européenne en volant de succès en succès dans les plus grandes arènes et ferias d'Amérique du Sud. Aujourd'hui, c'est le Cid qui le remplacera pour toréer à Bogota avec Daniel Luque et Luis Bolivar.

06/02/2011

Stars sans faillir à Mexico

Décidément, les stars de la tauromachie ne manquent pas leur rendez-vous avec la Monemental de Mexico cette année. Hier, Ponce et Castella y ont triomphé coupant chacun deux oreilles, deux à un même toro pour le Biterrois. Particularité de cette course à quatre toreros : onze toros y furent combattus et elle dura... quatre heures ! Le troisième homme en forme de cet hiver (sans oublier bien sûr le rejoneador Diego Ventura) reste évidemment le Juli.

Comme nous l'a récemment fait remarquer sur une place montpelliéraine un aficionado averti que l'on salue ici par ce clin d'oeil dominical, on n'a pas encore évoqué sur ce blog le mémorable triomphe du Juli dans la plus grande arène du monde, où il a coupé trois oreilles et une queue lors de sa dernière sortie. Enorme ! A signaler encore, pour rester dans la démesure propre à cette plaza mythique : en deux corridas, le Juli, puis Ponce et Castella y ont attiré environ 80 000 spectateurs !