Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/10/2011

Drôle de week-end sur la planète des toros

Quand on ne torée plus le week-end, l'automne installé en France ou en Espagne, l'actualité tauromachique n'en reste pas moins vivace. A Nîmes par exemple, la flamme brûlait toujours vendredi  avec 3000 aficionados rassemblées autour de la statue de Nimeno II, manifestation de force pacifique des pro-corridas après les incidents et violences ayant émaillé une manifestation d'opposants à la tauromachie dans les arènes de Rodilhan. Et après d'autres incidents autour de cette même statue survenus cette fois pendant une corrida de la feria des Vendanges.

Le lendemain, un voile de tristesse enveloppait le mundillo : Antonete est mort apprenait-on. A 79, dans un hôpital, où il avait été admis pour soigner une pneumonie. Quelques heures plus tôt, on avait su que sept organisateurs publics et privés des arènes françaises de première catégorie venaient d'annoncer qu'ils avaient adopté à l'unanimité, depuis  Bayonne, une charte afin de garantir l'avenir des places taurines françaises face à la baisse de fréquentation. Sur ce gentlemen's agreement conclu entre Dax, Bayonne, Nîmes, Arles, Vic, Mont-de-Marsan et Béziers, nous reviendrons bientôt. Mais la planète des toros venait vraiment de vivre un drôle de week-end.

Les commentaires sont fermés.