Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/05/2012

Nîmes face à la crise

La feria de Pentecôte 2012 débute dans quelques minutes à Nîmes, avec une corrida de Victorino Martin (pour Urdiales, Alberto Aguilar et Joselito Adame). Ce début de feria, Simon Casas, directeur des arènes, le vivra depuis Madrid où il suit la San Isidro, dans ces arènes de Las Ventas dont il est également attaché à la direction. Joint aujourd'hui par téléphone, il a accepté d'évoquer avec nous cette année particulière pour la tauromachie, entre crise financière, revendications diverses des toreros stars et volonté de certaines arènes, en France notamment, de revoir leurs cachets à la baisse.

"Nous sommes dans une configuration inédite puisque le monde vit une crise comme il n'en a pas connu depuis le début du XXe siècle. Ce n'est donc pas seulement le secteur taurin qui est touché" commence-t-il par noter. Et le Nîmois de relever que, contrairement à une idée reçue, "il n'y a pas de désaffection du public, il y a un problème de pouvoir d'achat". Autrement dit, si il y a toujours autant de monde à avoir envie d'aller aux arènes, "ces spectateurs vont aller voir deux ou trois corridas au lieu d'acheter un abonnement, ou n'iront voir qu'une seule corrida au lieu d'en voir trois ou quatre comme ils en avaient l'habitude".

Fort de ce constat, Simon Casas estime que l'on "doit aujourd'hui revoir la manière d'organiser les corridas, qui n'a presque pas changé depuis le XIXe siècle. Il faut articuler la tauromachie avec l'environnement social et culturel, ce que je fais actuellement à Madrid, il nous faut aussi un taux de TVA adapté, celui des spectacles, pas celui des services comme en ce moment. Nous relevons du spectacle vivant, les subalternes sont des intermittents du spectacle et la tauromachie a été reconnue relevant du patrimoine culturel immatériel ! Avec mes collègues Robert Margé et Luc Jalabert, nous faisons valoir ces arguments auprès de l'administration fiscale".

Il pointe aussi le fait que la corrida "ne vit que de la billeterie". Domaine sensible s'il en est, il reste vrai que ni sponsoring, ni publicité ni autre type de partenariat (surtout pas en France), ne s'inscrivent dans le sillage des soutiens à la chose taurine. Par conséquent, estime Simon Casas, "des choses sont à revoir. Nous organisons trop de corridas, à Nîmes notamment, et si on ne demande pas de subventions, les redevances sont parfois trop élevées". Quant à la question du cachet des toreros, s'il n'est pas de ceux  qui stigmatisent les prétentions des figuras en la matière, il reconnaît cependant que certains émoluments sont "inadaptés" à la situation économique actuelle.

Pour l'instant, alors que le soleil est revenu sur Nîmes et la région, les aficionados s'apprêtent à retrouver le chemin des arènes.  En plus grand nombre que prévu semblerait-il, pour les courses d'aujourd'hui, et de demain aussi (Paquirri, Fandi, Pablo Sanchez devant des Torrehandilla), ainsi qu'il le confiait ce matin dans les colonnes de Midi Libre. On suit tout ça de près, bien sûr.

09/04/2012

Angel Teruel blessé

Les photos glacent : Angel Teruel la joue droite déchirée par la corne de son premier toro de Jalabert qu'il affrotnait hier matin dans les arènes d'Arles. Une blessure qui court sur 20 cm et qui a nécessité la pose de soixante points de suture. L'après-midi, lors d'une Miurada décevante, seul Castano a coupé une oreille alors que Robleno en méritait très largement une lui aussi, de l'avis de tous les observateurs présents (vuelta quand même). Mehdi Savalli n'a écouté que le silence. Cette après-midi, pour la clôture, un trio Mora (David), Fandino et Duffau a été convié pour affronter des toros de Fuente Ymbro.

03/12/2011

Arles prépare 2012

Les arènes d'Arles communiquent déjà sur leurs deux ferias 2012. On connaît ainsi désormais les premiers élevages retenus pour feria de Pâques qui se déroulera du 6 au 9 avril, et le cycle du du Riz  (du 7 au 9 septembre). Sont donc déjà annoncées les ganaderias, pour les corridas, de Conde de Mayalde, Domingo Hernandez, Jalabert, Miura et Funte Ymbro. En novilladas Antonio Palla et Dos Hermanas ont été choisis. Programme définitif fin janvier.

09/01/2011

Des toreros pour Arles

El Juli, El Fandi, José Maria Manzanares, Juan Bautista et Juan Mora, ainsi que Pablo Hermoso de Mendoza et Diego Ventura. Voici la première liste de noms de toreros engagés par Luc Jalabert pour la prochaine feria pascale d'Arles qui se déroulera du 22 au 25 avril, alors que celle des élevages retenus a été publiée lors d'une note précédente. On attend plus de précisions très bientôt avec la publication des cartels complets. Sébastien Castella y figurera-t-il ?

18/12/2010

La déception de Luc Jalabert

Par communiqué, Luc Jalabert a fait part de sa "déception" de ne pas être reconduit aux arènes des Saintes-Maries où il officiait depuis vingt ans. Déception légitime considèrerons-nous, car si l'amour de Marie Sara pour ces arènes, cette ville et cette région ne se discute pas ainsi que je l'écrivais dans la note précédente, il en va de même pour Luc Jalabert. Et je peux là aussi en témoigner directement, en souvenir de dizaines de moments passés avec lui pour autant d'articles, chroniques, présentations ou compte-rendus des dizaines de spectacles tauromachiques qu'il a pu y organiser. Mais dans un secteur concurrentiel, il a été défait. Maintenant, the show must go on...

12/08/2010

Béziers entre en feria avec Castella

La feria de Béziers débute aujourd'hui avec la très belle affiche réunissant Ponce, Morante et Castella (toros de Nunez del Cuvillo). Demain, après une non piquée des frères Jalabert, autre cartel magnifique avec Juli, Castella encore (qui est le seul torero à doubler dans sa ville pour le dixième anniversaire de son alternative) et Manzanares devant des toros de Garcigrande.

Samedi 14, la feria se poursuivra avec des toros de Margé toute la journée, pour la non piquée matinale comme pour la corrida vespérale pour laquelle il a invité Juan Bautista, Matias Tejela et Mehdi Savalli.

Enfin pour la clôture du dimanche 15 août, après une novillada de Pagès-Mailhan (pour Patrick Oliver, Thomas Duffau et Thomas Joubert), sonnera l'heure de la traditionnelle corrida de Miura qui réunira Juan José Padilla, Antonio Barrera et Julien Lescarret.

20/07/2010

Les Jalabert solides à Arles

L'information est connue depuis quelques jours mais sera officielle  à la fin de ce mois, quand le conseil municipal arlésien aura officiellement entérinée la nouvelle déjà dévoilée par le maire Hervé Schiavetti.

C'est donc la SAS  Jalabert Frères qui a été retenu dans le cadre du concours lancé pour la délégation de service public des arènes d'Arles. Les frères Jalabert qui se succèdent ainsi à eux-mêmes puisque cela fait maintenant dix ans qu'ils président aux destinées de la programmation du théâtre antique après avoir pris la suite d'Hubert Yonnet. Parmi les candidats qui avaient répondu à l'appel d'offres on trouvait notamment le Nîmois Robert Piles ainsi que Marie Sara.

11:22 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jalabert, arles, sara, piles

21/01/2010

Arles 2010 : alternative de luxe pour Leal

En pleine période de tractations pour l'élaboration des cartels des premières grandes ferias de France et d'Espagne, les médias taurins rivalisent de pronostics divers et variés. A la lectures de certains sites spécialisés, il faut ainsi  savoir trier le bon grain de l'ivraie, en allant vérifier à la source par exemple. Ce que s'honore de faire aujourd'hui Midi Libre où l'on apprend que les indiscrétions entourant  les cartels d'Arles 2010 ont été "qualifiées de prématurées par Luc Jalabert qui confirme toutefois quelques cartels. Un des plus attractifs est celui qui ouvrira le cycle pascal, vendredi 2 avril, El Juli et Sébastien Castella étant réunis autour de Marco Leal qui prendra l'alternative (toros de Garcigrande). Confirmés aussi trois autres élevages retenus : Puerto de San Lorenzo, Ana Romero et Miura. De même la corrida-concours : toros de La Quinta, Prieto de la Cal, Samuel Flores, María  Luisa Domínguez, Dolores Aguirre et Rehuelga pour Uceda Leal, Luis Bolivar et Javier Valverde, à une date qui ne serait pas le lundi annoncé" ajoute encore Midi Libre.

 On saura tout le samedi 30 janvier et vous serez évidemment les premiers informés.