Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/06/2014

En attendant Juli et les Miura

En attendant Juli et les Miura dans une poignée d'heures, un petit coup d'oeil dans le rétro d'une belle feria. Qui a déjà vu triompher Roman ou Del Alamo, Juli (une première fois) ou Manzanares, quand Perera restait sur son nuage madrilènes. Entre autres émotions fortes. En attendant Juli et les Miura. A Nîmes et nulle part aiileurs.

22/02/2012

Castella trois fois à Séville

Morante, Manzanares, Luque, El Cid et Sébastien Castella ont été engagés à trois reprises pour la prochaine feria de Séville. Le Français sera à l'affiche les 20, 21 et 25 avril devant des toros de Jandilla, Garcigrande et Daniel Ruiz.
Grands absents en raison du contexte que l'on sait (lire aussi la note ci-dessous) : Ponce, Juli et Perera, pas moins.

02/09/2011

Deux beaux cartels à Bayonne

La temporada dans les arènes de Bayonne s'achève avec deux beaux cartels ce week-end. Le premier opposera samedi,  devant des toros de Jandilla, Sébastien Castella et Miguel Angel Perera le temps d'un mano a mano. Dimanche, après une  novillada de López Giibaja pour Thomas Cerqueira, Mathieu Guillon et Fernando Adrián, El Juli, José María Manzanares et Daniel Luque (très bien en ce moment et qui remplace Alejandro Talavante) alterneront devant des toros de Daniel Ruiz.

11/06/2011

Impressions nîmoises

Triomphes du Juli et de Perera (de deux oreilles, une et une à chaque fois), cape d'or pour Fernando Adrian devant un très bon lot de novillos de Ponce, un gros effort de Castella (très technique, très torero) avant-hier devant un compliqué toro de Los Galos (ganaderia française avec le trio Simon Casas, Marie Sara et Christophe Lambert qui préside à sa destinée), voilà, entre autres, quelques premières impressions de feria depuis la dernière note et le succès de Bolivar, et la blessure de Serrano. Histoire de dire qu'il se passe toujours quelque chose dans un ruedo.

Autour duquel on parle, notamment, tauromachie, bien sûr, mais aussi peinture, pourboires dans les restaurants de Genève, littérature (le troisième livre d'Alain Montcouquiol s'annonce), palme d'or cannoise (le Christophe Lambert pré-cité est devenu un des big boss d'Europa Corp., la société de Luc Besson qui distribue le sublime "Tree of life", le film couronné cette année sur la Croisette), rugby (la saison des Montpelliérains fait beaucoup causer) mais foot aussi (Messi-Juli quelle analogie ?) et politique tout le temps (grosse cuadrilla de gauche vendredi - Gayssot, Valls... - sous l'air goguenard des élus de droite locaux). On ne s'en lasse pas.

26/05/2011

Oreille pour Castella à Madrid

Sébastien Castella a coupé hier soir la seule oreille de la corrida de la presse à Madrid. Une récompense obtenu après un combat livré à un grand toro d'Alcurrucen. Le Biterrois alternait avec Perera et le Mexicain Joselito Adame.

02/04/2011

RAS pour Castella à Castellon

Une mauvaise corrida de Lagunajanda a empêché El Cid (une vuelta quand même), Castella et Perera de couper une quelconque oreille hier dans les arènes de Castellon. La veille, le Juli et Manzanares (Morante figurait le troisième larron de cette course) avaient triomphé d'une mauvaise corrida de Jandilla. La faiblesse des toros, et surtout leur présentation, fait polémique de l'autre côté des Pyrénées depuis la feria des Fallas de Valencia. A suivre...janda,Lagunajanda,

04/03/2011

Bautista et Castella trois fois à Madrid

Selon diverses informations, relayées notamment par les sites spécialisés espagnols, Sébastien Castella et Juan Bautista seraient engagés trois fois pour toréer cette année à Madrid, lors de ce printemps 2011, en ferias (San Isidro plus Anniversaire). Perera, Luque, le Cid, Manzanares et Talavante bénéficieraient eux aussi de trois contrats, le Juli, Morante, Cayetano et Juan Mora étant appelés pour deux corridas chacun. Ponce n'est pas cité alors que Tomas recommence tout juste à tienter.

C'est à propos de Sébastien Castella (actuellement convalescent après sa fracture de la clavicule et qui espère toujours reprendre pour les Fallas à Valence) que filtrent le plus d'informations sur les cartels au sein desquels il est invité. Il serait ainsi à l'affiche de l'une des deux corridas de Nunez del Cuvillo pour la confirmation d'alternative d'Angel Teruel (avec Morante). On retrouverait également le Biterrois au paseo de la course de Garcigrande pour alterner avec Manzanares et Talavante et il serait aussi de la corrida d'Alcurrucen, pour une autre confirmation d'alternative, celle du Mexicain Joselito Adame, avec Perera. Tout cela demandant bien sûr confirmations.

22/02/2011

Les cartels de Castella et Bautista à Séville

Selon les informations divulguées sur des sites espagnols, Sébastien Castella foulera deux fois cette année le sable de la Maestranza. Il y défilera d'abord lors du paseo du 6 mai aux côtés de Manzanares et Talavante avant d'affonter des toros de Jandilla.  Il y renviendra en septembre pour une corrida de Torrealta au cours de laquelle il alternera avec le Cid et Perera.

Quant à Juan Bautista, il a été programmé à l'affiche du 23 juin pendant le Corpus, pour une course de Carmen Segovia, avec Uceda Leal et césar Jimenez.

06/12/2010

Un dimanche en Amérique du Sud

Il s'est passé pas mal de choses hier dans les arènes d'Amérique du sud. Perera est par exemple revenu en trimphateur à Mexico où il a coupé les deux oreilles de son premier toro (une pour le Zotoluco). A Quito, c'est le novillero Juan del Alamo qui a triomphé, obtenant une récompense à l'issue de chacun de ses combats, dans le cadre d'une course mixte (le rejoneador Andy Cartagena y participait aussi). A Lima, côté cartel, on donnait dans le grand luxe : Ponce, Juli, Castella et Cayetano, ce dernier remplaçant Manzanares ! Les trois premiers ont tous coupé une oreille et Cayetano est reparti bredouille. Mais le fait du jour reste la prestation du Juli que les observateurs de la course disent énorme. Sauf que le palco lui a refusé une deuxième oreille, ne cédant pas non plus à la demande du public d'accorder une vuelta posthume au toro. Du coup, ça a chauffé pour les oreilles du président et le Juli s'est fendu d'un double tour de piste. Na !

On a par ailleur pris connaissance ce week-end des affiches qui composeront la vingtième feria de la Macarena de Medellin en Colombie. Et Sébastien Castella y sera omniprésent puisqu'on le retrouvera le 29 janvier en mano a mano avec Luis Bolivar, puis il défilera au paseo d'un festival le 11 février avant de figurer au cartel de la corrida du lendemain aux côtés de Pepe Manrique et Manzanares.

15/07/2010

Castella s'impose

C'est Sébastien Castella, en coupant deux oreilles à un de ses adversaires de Jandilla, qui a été le grand vainqueur de la corrida d'hier à Pampelune. A laquelle le Juli (Perera était le troisième) a donc bien participé, sans succès, malgré le coup de corne reçu l'avant-veille dans ces mêmes arènes.

Hier, Castella a été lui aussi très spectaculairement accroché. Les toreros sont des héros, on le sait, mais bon, ça peut être utile de la rappeler parfois, aux antis évidemment, mais aussi (et surtout ?) à ceux, aficionados, qui considèrent normales voire banales, la prise de risque et les preuves de courage que donnent régulièrement ces hommes pas comme les autres. C'est peut-être aussi ce que le Juli a voulu signifier en évoquant certaines décisions du palco de Pampelune, pas particulièrement bien disposé à son endroit vendredi.