Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/05/2012

Superlatifs nîmois

La feria de Nîmes est entrée depuis vendredi soir dans un cycle triomphal. Avant-hier donc, ce sont Castella et El Juli qui ont fait bouillir un théâtre antique archi-comble. Dans ces circonstances-là, notons qu'il est quand même rare que ces deux-là ne répondent pas présent. Tout sauf un hasard.

Hier matin, devant les toros du Nino de la Capea, Padilla a montré le plaisir qu'il prenait à toréer enfin ce bétail qu'il ne croisait jamais auparavant, récoltant un trophée à l'issue d'un combat brindé à une Marie Sara touchée par le geste. Et Juan Bautista a fait l'affaire du jour. Il coupait une oreille à son premier après s'être montré très convaincant. Simon Casas lui, du coup, était convaincu. Pour signifier au père de l'Arlésien qu'il retenait son fils pour assurer la substitution d'un Ivan Fandino blessé, cette après-midi, devant les toros de Fuente Ymbro. Pour lui donner encore plus raison, Jean-Baptiste coupait les deux oreilles de son second. Depuis le callejon, on a vu Casas savourer.

Le directeur des arènes de Nîmes a dû planer bien plus haut hier soir. Avouons-le : il a parfois été raillé sous cape pour avoir annoncé le solo de Castano face aux Miura comme un événement. Pas assez chic pour Nîmes, ont jugé nombre d'observateurs, pour mériter une telle appelation. Quelques heures plus tard : boum, badaboum ! De l'avis des récits lus ce matin, et dans les colonnes de Midi Libre notamment, Castano (cinq oreilles) et sa , cuadrilla ont écrit une page d'histoire face aux fauves de Zahariche. Soit Nîmes en mode superlatif et avec du toro-toro comme avec des figuras !

10/11/2011

Marie Sara et Simon Casas reconduits

Marie Sara et Simon Casas reconduits à Mont-de-Marsan, tel a finalement été hier soir le choix de la commission taurine locale, le duo l'emportant de peu devant la candidature d'Alain Lartigue. Marie Sara et Simon Casas présideront donc aux destinées de la programmation de ces arènes pendant trois temporadas supplémentaires. Le Nîmois va pouvoir maintenant se consacrer exclusivement à sa candidature pour les arènes de Madrid qu'il convoite depuis de nombreux concours.

15/07/2011

Mont-de-Marsan entre en feria

C'est aujourd'hui, avec des toros de Garcigrande pour El Juli, Daniel Luque et Thomas Dufau qui prendra l'alternative, que démarre la feria de Mont-de-Marsan préparée par Marie Sara et Simon Casas.

Nous vous rappelons ici l'intégralité des autres cartels de ce cycle.

Samedi 16 au matin, Andy Cartagena et Leonardo Hernández en mano a mano (toros de Bohórquez), et l'après-midi, toros de Nuñez del Cuvillo pour El Cid, Sebastien Castella et Talavante. Dimanche 17: toros de Robert Margé pour El Fundi, Sébastien Castella et Matias Tejela. Lundi matin, novillos de Ponce pour Mathieu Guillon et David Galván et l'après-midi, toros de Samuel Flores pour Ponce, Juan Bautista et Alberto Aguilar. Mardi 19, toros de La Quinta pour Curro Díaz, El Juli et Thomas Dufau.

11/07/2011

Le cheval à la fête à Méjanes et aux Saintes

Partout du cheval en  Camargue autour du gros week-end férié à venir.  Aux Saintes-Maries, Marie Sara programmera notamment le 14 juillet un mana a mano opposant Leonardo Hernandez à Andy Cartagena avec des toros de Fuente Ymbro. En lice, le trophée Pommery, avec en sus un hommage aux Cavaliers de l'apothéose (Samuel Lupi, Alvaro Domecq, Angel et Rafael Peralta) quarante après leur inoubliable présentation en Camargue.

Le 16, à Méjanes sur le domaine Paul-Ricard, sous la houlette de Luc Jalabert, les virtuoses Pablo Hermoso de Mendoza et Diego Ventura en découdront avec Sergio Galan pour le traditionnel rejon d'or. En parallèle à cette course, sera organisé un hommage aux... Cavaliers de l'apothéose, quarante ans après, etc. Au moins, n'ont-ils pas été oubliés.

 

11/06/2011

Impressions nîmoises

Triomphes du Juli et de Perera (de deux oreilles, une et une à chaque fois), cape d'or pour Fernando Adrian devant un très bon lot de novillos de Ponce, un gros effort de Castella (très technique, très torero) avant-hier devant un compliqué toro de Los Galos (ganaderia française avec le trio Simon Casas, Marie Sara et Christophe Lambert qui préside à sa destinée), voilà, entre autres, quelques premières impressions de feria depuis la dernière note et le succès de Bolivar, et la blessure de Serrano. Histoire de dire qu'il se passe toujours quelque chose dans un ruedo.

Autour duquel on parle, notamment, tauromachie, bien sûr, mais aussi peinture, pourboires dans les restaurants de Genève, littérature (le troisième livre d'Alain Montcouquiol s'annonce), palme d'or cannoise (le Christophe Lambert pré-cité est devenu un des big boss d'Europa Corp., la société de Luc Besson qui distribue le sublime "Tree of life", le film couronné cette année sur la Croisette), rugby (la saison des Montpelliérains fait beaucoup causer) mais foot aussi (Messi-Juli quelle analogie ?) et politique tout le temps (grosse cuadrilla de gauche vendredi - Gayssot, Valls... - sous l'air goguenard des élus de droite locaux). On ne s'en lasse pas.

11/04/2011

Les cartels de Mont-de-Marsan

Voici les affiches de la feria de Mont-de-Marsan concoctée par Marie Sara et Simon Casas.

Vendredi 15 juillet, toros de Garcigrande pour El Juli, Daniel Luque et Thomas Dufau qui prendra l'alternative. Samedi 16 au matin, Andy Cartagena et Leonardo Hernández en mano a mano (toros de Bohórquez), et l'après-midi, toros de Nuñez del Cuvillo pour El Cid, Sebastien Castella et Talavante. Dimanche 17: toros de Robert Margé pour El Fundi, Sébastien Castella et Matias Tejela. Lundi matin, novillos de Ponce pour Mathieu Guillon et David Galván et l'après-midi, toros de Samuel Flores pour Ponce, Juan Bautista et Alberto Aguilar. Mardi 19, toros de La Quinta pour Curro Díaz, El Juli et Thomas Dufau.

Premières observations devant cet ensemble de fort belle tenue: Juli (dont une fois devant des toros de La Quinta) et Castella doublent, Thomas Dufau itou et Ponce aussi, à sa manière, sous sa double casquette de ganadero et de torero. Comme à Nîmes. Et Robert Margé s'installe peu à peu dans le paysage comme éleveur.

 

 

18/12/2010

La déception de Luc Jalabert

Par communiqué, Luc Jalabert a fait part de sa "déception" de ne pas être reconduit aux arènes des Saintes-Maries où il officiait depuis vingt ans. Déception légitime considèrerons-nous, car si l'amour de Marie Sara pour ces arènes, cette ville et cette région ne se discute pas ainsi que je l'écrivais dans la note précédente, il en va de même pour Luc Jalabert. Et je peux là aussi en témoigner directement, en souvenir de dizaines de moments passés avec lui pour autant d'articles, chroniques, présentations ou compte-rendus des dizaines de spectacles tauromachiques qu'il a pu y organiser. Mais dans un secteur concurrentiel, il a été défait. Maintenant, the show must go on...

17/12/2010

Marie Sara aux Saintes

C'est à Marie Sara qu'ont été concédées les arènes des Saintes-Maries-de-la-Mer, l'ex-rejoneadora s'inscrivant ainsi encore un peu plus dans sa nouvelle carrière plus particulièrement tournée vers l'empresa. Rappelons qu'elle gère déjà en compagnie de Simon Casas celle de Mont-de-Marsan. Aux Saintes, ville qui lui est chère dans une région qu'elle aime par dessus tout, il s'agit aussi pour elle d'une affaire de coeur. Et ce n'est pas faire preuve de naïveté à l'eau de rose que de l'écrire, l'auteur de ces lignes pouvant en témoigner en souvenir d'une journée passée en sa compagnie, à arpenter les moindres coins et recoins de Camargue pour une page spéciale réalisée en sa compagnie et publiée un jour d'été dans les colonnes de Midi Libre. Sa connaissance et sa passion pour ce bout de pays, les gens qui y vivent et les traditions qui l'animent étant tout sauf feintes.

20/07/2010

Les Jalabert solides à Arles

L'information est connue depuis quelques jours mais sera officielle  à la fin de ce mois, quand le conseil municipal arlésien aura officiellement entérinée la nouvelle déjà dévoilée par le maire Hervé Schiavetti.

C'est donc la SAS  Jalabert Frères qui a été retenu dans le cadre du concours lancé pour la délégation de service public des arènes d'Arles. Les frères Jalabert qui se succèdent ainsi à eux-mêmes puisque cela fait maintenant dix ans qu'ils président aux destinées de la programmation du théâtre antique après avoir pris la suite d'Hubert Yonnet. Parmi les candidats qui avaient répondu à l'appel d'offres on trouvait notamment le Nîmois Robert Piles ainsi que Marie Sara.

11:22 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jalabert, arles, sara, piles

18/07/2010

El Juli capitalise

El Juli poursuit sa phénoménale saison, apparamment bien remis de sa blessure à Pampelune puisqu'il a coupé hier les quatre oreilles de ses deux adversaires de Garcigrande lors du premier gros cartel vedette concocté par le duo Marie Sara-Simon Casas pour leur feria de Mont-de-Marsan. Le Madrilène qui triomphe décidéme,nt partout, quel que soit le type d'arène, de toro ou de rival en piste, alternait avec Ponce qui a trop mal tué pour espérer rafler un trophée et Tejela (une oreille et une oreille).