Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/08/2011

Demain à Carcassonne

La feria de Carcassonne, après la novillada d'aujourd'hui (100 % française avec des novillos de six ganaderias tricolores pour Matthieu Guillon, Thomas Cerqueira et Juan Leal) connaîtra son temps fort demain avec la corrida de Torrestrella. Pour laquelle ont été conviés Antonio Barrera, David Mora et Mehdi Savalli.

Le paseo est prévu à 17 h 30.

22/06/2010

Padilla, Bautista et Savalli à Carcassonne

La prochaine feria de Carcassonne désormais organisée par l'Union des Aficionados du Carcassonnais (UDAC) comprendra une corrida de toros, deux courses . Pour la corrida formelle, qui sera organisée pour la clôture du dimanche 22 août, ont été conviés Juan José Padilla, Juan Bautista et Mehdi Savalli qui affronteront des toros de Torrestrella.

02/05/2010

Succès à Palavas pour Bautista et Savalli

Hier, Juan Bautista (oreille et oreille) et Mehdi Savalli (oreille et oreille) ont remporté un beau succès dans les arènes de Palavas lors d'une corrida de Torrestrella. Les aficionados garderont essentiellement le souvenir le très bon sixième, dont la dépouille a été honorée d'une vuelta posthume. Mal servi, Matias Tejela (silence et silence) est reparti bredouille.

Nouveau rendez-vous dans la plaza héraultaise le samedi 8 mai prochain, avec une corrida de Margé pour Ponce, El Juli et Julio  Benitez El Cordobés.

05/03/2010

Ponce et Juli à Palavas

On connaît les cartels de la feria de Palavas annoncés en ce moment même. Le samedi 1er mai, Juan Bautista, Matias Tejela et Mehdi Savalli affronteront des toros de Torrestrella.

Le 8 mai, grosse affiche avec Enrique Ponce et El Juli réunis en un même cartel pour affronter des toros de Robert Margé. Julio Benitez El Cordobes, un tantinet oublié depuis son lancement en fanfare, fera le troisième et apportera la caution familiale inhérente à toute feria organisée dans ces arènes de Palavas qui portent les noms de son père. Un papa qui sera bien sûr présent ce jour-là, mais cette fois dans les habits de l'apoderado du fiston.