Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/09/2011

Le Juli rafle tout

El Juli a coupé les deux oreilles de ses adversaires de Zalduendo, cet après-midi à Nîmes, Talavante et Luque avec qui il partageait l'affiche repartant bredouilles. Même butin pour Manzanares à Albacete aujourd'hui aussi. Et là encore, il n'en a pas laissé une miette pour ses compagnons de cartel, Juan Mora et Sébastien Castella.

Castano premier triomphateur à Nîmes

Javier Castano a été hier le premier triomphateur de la feria des Vendanges de Nîmes coupant les deux oreilles d'un excellent Miura. Los de cette Miurada, sont également sortis en piste un toro de Piedras Rojas et un de Los Galos. Silence et saluts pour Padilla et Angel de la Rosa. Ce soir, Juli, Talavante et Luque affrontent des Zalduendo.

14/09/2011

Vendanges à Nîmes

Voici les cartels complets de la feria des Vendanges de Nîmes qui démarre demain avec des  toros de Miura 
pour Angel de la Rosa, Juan José Padilla
 et Javier Castaño qui confirmera son alternative. Vendredi 16, à 11h30, novillos de Dos Hermanas
 pour Mathieu Guillon, Thomas Cerqueira et Fabio Castañeda. À 17h30, toros de Zalduendo
pour El Juli, Alejandro Talavante
 et Daniel Luque. Samedi 17 septembre à 
11h30, toros de Fermin Bohorquez pour Pablo Hermoso de Mendoza, Leonardo
 et Manuel Manzanares. À 17h,  toros de Victoriano del Rio pour
Juan Bautista
 et Sébastien Castella en mano a mano. Dimanche 18 à 
11h30, toros de Jandilla
 pour Javier Conde, José Tomás
 et Thomas Dufau qui confirmera l’alternative. À 17h, toros de Fuente Ymbro 
pour Matias Tejela, Alberto Aguilar
 et David Mora qui confirmera l’alternative.

Séduisante sur le papier à quelques absences près (mais Nîmes n'aura raté personne sur l'ensemble de sa temporada), une question entretient le suspense avant le début de ces Vendanges nîmoises : quel Tomas verra-t-on dimanche matin ?

11/09/2011

Bautista prophète en son pays

Faisant mentir les dictons éculés, Juan Bautista est resté prophète en son pays hier. Pour la goyesque de la feria du Riz d'Arles, il est sorti en triomphe après avoir coupé les deux oreilles de son premier toro de Zalzuendo. Le Juli, une et une, ne l'a pas accompagné a hombros, appréciant peu que ses récompenses soient contestées. Morante, lui, a partagé avant de saluer. Aujourd'hui, pour la clôture de la temporada arlésienne, concours pour Rafaelillo, Lescarret et David Mora.

05/09/2011

Les Daniel Ruiz out, les Zalduendo in

Le lot de Daniel Ruiz initialement prévu pour la corrida goyesque du samedi 11 septembre à Arles ayant été refusé c'est finalement une une corrida de la ganaderia de Zalzuendo qui sera combattu par Morante, El Juli et Juan Bautista.

La direction des arènes d'Arles rappelle par ailleurs que les toros de la feria du Riz seront présentés au public à partir de mercredi en début d'après midi aux corrales de l'Espace Toros d'Arles.

 

26/06/2011

Le beau début d'été de Castella

Sébastien Castella vit un beau début de saison estivale. Après avoir coupé deux oreilles à un toro de Zalduendo à Alicante, il est sorti hier grand triomphateur de la corrida de Buenavista lidiée à Grenade (trois oreilles). On avait appris auparavant que le Biterrois honorerait un contrat à la feria de Bilbao cette année, le samedi 27 août, aux côtés d'El Cid et de Manzanares, devant des toros d'El Pilar.

17/03/2010

El Juli frappe un grand coup

Si toutes les grandes figuras ont marqué des points en ce récent début de saison européenne (Castella, Tomas, tous deux magnifiques à Castellon, Perera déjà présent ou, encore, vu d'ici, un très bon début de temporada de Juan Bautista), les quatre oreilles coupées hier à Valencia par le Juli, dans le cadre d'un mano a mano évenementiel avec Ponce, résonnent comme un grand coup de tonnerre.

Car le Madrilène y a ajouté la manière, ce que l'on a pu aisément deviner dès hier soir en recevant les premiers coups de téléphone extasiés de companeros ayant assité en direct à la performance du monstre. Qui, devant des Zalzuendo de présentation globalement commode (là encore d'après les dires de témoins présents à la course), avait revêtu ses habits de gala et sorti quelques-unes de ses armes secrètes de séduction favorites, lopecinas en tête. Celui-là, tout dit qu'il envisage 2010 comme l'année de reconquête de son sceptre. A suivre, cela va sans dire.